dimanche 27 novembre 2011

[chronique] Absolument dé-bor-dée! ou le paradoxe du fonctionnaire de Zoé Shepard

Absolument dé-bor-dée! ou le paradoxe du fonctionnaire, Zoé Shepard, publié chez Points, avril 2011, 307 pages ,7€ (première publication chez Albien Michel, 2010)

L'auteur:  Née le 6 octobre 1979 à Orsay, de parents enseignants de collège, Aurélie Boullet,  alias Zoé Shepard, est titulaire d'une maîtrise d'histoire et d'un diplôme de l'Institut d'études politiques de Bordeaux. Elle est administratrice territoriale.
En mars 2OO7, elle entre comme chargée de mission à la délégation européenne et internationale du conseil régional d'Aquitaine.
Le 4 mars 2010, alors qu'elle est toujours haute fonctionnaire territoriale, Aurélie Boullet publie un ouvrage, intitulé Absolument Dé-bor-dée, relatant de façon ironique les dysfonctionnements d'une collectivité territoriale fictive présentée comme "une mairie près de Paris" sous le pseudonyme de Zoé Shepard. Aurélie Boullet avait en effet choisi de publier sous un pseudonyme afin de ne pas être reconnue, mais son anonymat fut de courte durée : elle fut rapidement dénoncée par un de ses collègues puis sanctionnée par sa hiérarchie.

4ème de couverture: Bienvenue dans un monde merveilleux, où il est enfin possible de solutionner un problème sans avoir à le régler et de piloter un projet sans s'en occuper. En devenant chargée de mission, Zoé Shepard pense avoir trouvé un travail : grossière erreur! Plongée dans une ambiance de cour de récréation, elle oscille entre fous rires nerveux et consternation.

Extraits:  plusieurs passages et anecdotes m'ont fait sourire, et même rire, dont celui-ci:

Mon téléphone vibre te je reconnais le numéro de la mairie. Je m'excuse et file dans le couloir :
-Allo?
-Zoé,  c'est Coralie Montaigne. Je voulais savoir où vous avez mis le dossier bleu, vous savez, celui du projet de service, parce que je dois faire une photocopie du questionnaire et que si j'arrive pas à le trouver...
-Le dossier est sur mon bureau dans la boîte rouge appelée " projet de service", à coté du téléphone.
- Non, il n'y est pas, annonce-t-elle avant de rajouter : j'ai bien cherché.
     C'est peu-être justement là où est le problème : c'est Coconne qui l'a cherché.
- M. Baudet l'a peut-être emprunté. Ne pourriez-vous pas demander à Michelle de vous donner un coup de main?
-Je n'arrive pas à joindre Nicolas et Michèle est en réunion.
    Moi aussi, je suis en réunion. A 9 000 kilomètres du service, qui plus est. Ce détail ne semble nullement la déranger
- Il faut dire qu'en ce moment je suis un peu perturbée, m'explique-t-elle, apparemment décidée à faire un brin de causette puisque le moment s'y prête idéalement. J'ai eu ma première séance d'épilation au laser avant hier et j'ai encore mal au SIF, m'explique-t-elle gracement.
    Au quoi? Coconne serait-elle dotée d'organes supplémentaires pour pallier son cerveau quelque peu défaillant?
- Où ça?
- Au SIF
- Et c'est où ça, le SIF?
- Ben, c'est le sillon interfessier, réplique-t-elle, suffoquée que je n'en aie pas entendu parler avant.
    Au prochain appel de la mairie, je ne réponds pas.  Je ne réponds plus. Jamais. Je souhaite à Coconne un prompt rétablissement SIFien et me dirige vers la salle.

et un autre, juste pour le plaisir:

Coralie "Coconne" Montaigne, trou noir cérébral et véritable concierge du service. Reliée à la machine à café comme un insuffisant rénal à sa dialyse, elle passe les trois quarts de son temps face à la porte d'entrée, le quart restant étant logiquement passé aux toilettes, pour la raison invoquée précédemment.
Chaque jour, elle se lève avec une mission: repousser les limites de la bêtise. Mission qu'elle accomplit avec un talent qui force l'admiration.
N'est pas Coconne qui veut.
Outre une faculté peu commune à faxer systématiquement les lettres à l'envers et à photocopier les documents en laissant le post-it "à reprographier, urgent!" sur le verre du copieur, Coconne ne perd jamais une occasion de dénoncer les retardataires à son Boss. Et avec moi elle a décidément matière à dénoncer.
avis personnel: J'ai tout simplement adoré ce roman autobiographique que j'ai d'ailleurs littéralement dévoré! j'ai trouvé l'humour de Mademoiselle Shepard très moqueur, et je pense que c'est cet humour qui donne de la spontanéité à ce récit!
Certaines situations sont très comiques, et les personnages le sont encore plus grâce aux descriptions et aux caricatures vraiment cinglantes ( et apparemment très réalistes!). Je pense notamment au personnage de Coconne!
Absolument dé-bor-dé! ou comment faire 35 heures en un mois! est un de mes coups de cœur de cette année 2011 qui s'achève!





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire